Quiz ghetto name,how to get a boyfriend test,code promo 3d coiffure 2016 - Tips For You

Mobilisation a Muranow, l’ancien quartier juif de Varsovie, dont le passe tendait a etre nie.
Il y a quinze ans, Maciej Mahler et sa mere emmenagent rue Anielewicza, dans le centre de Varsovie.
Quand la journaliste Beata Chomatowska s’y installe en 2005, elle ignore qu’elle se trouve sur l’emplacement du plus important ghetto juif de la Seconde Guerre mondiale, dont il ne reste presque rien. En 1943, les bombardements nazis ecrasent l’insurrection du ghetto, ne laissant qu’un champ de ruines et de corps. Les nouveaux habitants, des travailleurs epuises par les privations et habitues aux horreurs de la guerre, sont heureux de s’installer a Muranow dans des appartements confortables.
Peuple de seniors au sourire rare, reputes reveches et peu enclins a discuter de l’histoire du quartier, Muranow etait, il y a encore quelques annees, calme et residentiel, d’une inertie pesante. A quelques minutes de marche du musee se trouve le cafe Panstwomiasto, a la facade percee d’immenses fenetres et l’interieur industriel adouci par du bois brut et des affiches colorees. Apres des decennies de torpeur, un nouveau souffle est perceptible a Muranow, faisant echo au passe commercant et anime du quartier juif d’avant-guerre, un esprit que veut raviver le collectif Stacja Muranow. Les habitants de Muranow ont pourtant tous en commun de vivre sur les ruines d’un massacre.


Un matin, il retrouve son sac a dos dans le salon, alors qu’il le pose tous les soirs dans sa chambre. Un pan de mur quasi introuvable, quelques monuments gris, une eglise – c’est a peu pres tout.  Avec Maciej Mahler et d’autres artistes outres par l’amnesie des lieux, elle ouvre un cafe-galerie, siege de leur collectif Stacja Muranow. Des decombres de cet aneantissement, l’architecte moderniste polonais Bohdan Lachert, inspire par Le Corbusier, edifie une cite nouvelle. C’est le passe qui a finalement ravive le present de Muranow. L’ouverture, fin 2014, du musee Polin, un immense et lumineux batiment couvert de tuiles en verre consacre a l’histoire des juifs de Pologne, illustre ce reveil memoriel. Ce bistrot citoyen et branche, ouvert fin 2012, propose du cafe latte et des salles de reunion gratuites, pour des start-up ou des meetings antiracistes. «Le coin change et rajeunit grace aux associations locales, observe Agnieszka Puzanowska, la jeune manageuse du bar.
L’installation de la creatrice de haute couture Joanna Klimas, l’activite renouvelee du cinema d’art et d’essai voire l’arrivee recente de boutiques bio en sont autant de signes. «Le quartier est plus dynamique, c’est sur, mais il ne sera jamais gentrifie, affirme Beata Chomatowska. Pour rendre a nouveau visible le ghetto, ils realisent des fresques murales, organisent des visites du quartier et alimentent un site internet de leurs recherches. Dans l’economie exsangue d’apres-guerre, deblayer l’immense etendue de gravats et de restes humains etait trop couteux. Consequence, deux generations de Polonais ont ignore, volontairement ou non, le passe des lieux. Les enfants des premiers occupants, qui, pendant leurs jeux, trouvaient des bracelets et des cuilleres ayant appartenu aux habitants juifs dans la terre des cours d’immeubles, sont aujourd’hui a l’age de la retraite.


Lachert decide de faire de ces debris un materiau de construction pour des immeubles et des remblais. Apres des annees consacrees au ghetto, avec notamment la sortie d’un livre (Stacja Muranow, non traduit, 2012), la journaliste s’est tournee un temps vers la fiction.
C’est une juive en age d’etre mere, morte dans le ghetto.» Maciej Mahler vit a Muranow, l’ancien quartier juif qui constituait la majeure partie du ghetto de Varsovie.
J’ai une amie qui en est presque devenue folle.» De l’oubli a l’obsession, les habitants de Muranow apprennent encore a vivre avec cet heritage.
Cet architecte trentenaire, a la moustache de hipster, enumere les incidents «inexplicables» – lampes incontrolables, nourriture qui disparait, fenetres qui claquent. Lachert voulait que le quartier renaisse de ses cendres.» L’architecte tient a l’aspect brut des immeubles.



Free online games happy wheels
How to make a free 1 month xbox live account
Publishing resources llc reviews