Sitting meditation youtube insomnia,coaching philosophy john wooden,pranayama yoga nyc - Videos Download

27.09.2014
Ici et maintenant, des le debut de zazen, se reinstaller dans la respiration du nouveau ne en expirant profondement, longuement, totalement, en pressant la masse abdominale vers le bas, avec au bout de l’expiration une legere tension sous le nombril. Observez le depart de Kin-hin, pied droit en avant, les orteils du pied gauche a la hauteur du talon du pied qui est en avant.
Je suis ne en prison, pour des affaires que je n'ai pas cherche a elucider, car cela ne concernait que mes parents.
J'ai subi cette situation douloureuse de sept a douze ans, et pour m'extirper de ce carcan, je n'avais qu'une possibilite : sortir de la maison.
Apres, j'ai vehicule ma vie dans divers horizons, tant concretement qu'en termes de pensee. Ma sirene etait une sirene espagnole, nee de parents refugies politiques anarcho-syndicalistes. Ensuite, je suis alle a Madrid, avec des recommandations que m'avaient donnees des gens a qui mon travail plaisait. Ma vie est une succession de phases, d'experimentations differentes, separees par de grands bouleversements. Vu que ma femme avait deja trois enfants, on ne pouvait pas vivre dans la grotte et il fallait des revenus.
Au debut, on parlait, de la peche, de la Corse, puis il a commence a me demander « alors, tu es moine ?
Le jour dit, on s'est retrouve en vue de celebrer une ceremonie destinee a chasser le mauvais sort de la vallee de Fontanone de Vignal. Au fil des ans, ma demarche a evolue, puisque je suis parti de materiaux comme la pierre, le bois, le platre et le bronze pour aller vers des materiaux de plus en plus actuels et qu'a la fin je travaillais le polyester.
Lorsque j'ai rencontre Maitre Taisen Deshimaru, je me suis rendu compte que le plus urgent etait de vivre l'instant present, sortir du passe pour sauter a pieds joints dans l'ici et maintenant.
Donc, lorsque j'ai rencontre le zen, j'ai abandonne la sculpture pour me consacrer exclusivement a la peinture.
La premiere fois que je me suis assis sur un zafu, il y a bien longtemps de cela, je me suis dit qu'il fallait absolument que je resolve le probleme de ma presence en ce monde : « Pourquoi suis-je ne ?
These lunch-hour sessions will give participants an opportunity to experience the traditional technique known as Shamatha, or a€?peaceful abidinga€™.
Zen Simply Sitting Zen Einfaches Sitzen Zen Solo Sentarse Translate into English with Google : Pour prendre connaissance d'un texte etranger, Google offre une traduction passable tant qu'on se cantonne a l'anglais comme langue d'origine ou comme langue finale.
Les jambes sont ecartees de la largeur des hanches, etirez les epaules en arriere en les laissant tomber.
Je partais aux champignons, a la peche, aux escargots, n'importe quel pretexte pour m'evader, mais il fallait que je ramene quelque chose, sous peine de recevoir une raclee. Etant eperdument amoureux d'elle, je l'etais egalement de sa facon de penser, de ce cote latin que j'avais aussi en moi par mes ancetres maternels, mais que mon enfance avait gomme. Je menais joyeuse vie, avec toutes les aventures propres au milieu des artistes, a la jeunesse. A Gruissan, ce petit coin magique ou je voulais rester, il n'y a qu'une alternative : la vigne ou la peche. Dans cette region mediterraneenne, on travaille plusieurs peches par roulement, selon les saisons. Je n'ai jamais ete pris de court de ce cote la, meme si je ne pense pas avoir menti, tout du moins deliberement, ou cache ma peche.
J'avais mouille les nasses comme d'habitude, dans un endroit tout a fait illegal : je barrais un canal ou passaient des peniches. Avant d'embarquer, tout pecheur est cense ecouter la meteo de la base maritime de son quartier.
Je ne sais pas combien de temps s'est ecoule ainsi, puis il a vire sur tribord, il a tourne, tourne, et il est passe a quelques metres de moi.
Nous nous sommes diriges vers les filets, qui etaient encore a des kilometres de la, au milieu du gros temps. C'etait connu que j'etais un bon pecheur d'anguilles et que je n'avais pas peur d'aller dans des endroits un peu dangereux, un peu delicats. Il y avait eu quatre annees de secheresse sur la Corse et finalement ce fut la catastrophe.
De ce fait, la sculpture m'est apparue comme un art un peu decale, en retard sur le present, parce que trop prisonnier des formes et des materiaux, alors que la peinture, et notamment l'encre, suit davantage l'instant present. J'ai commence par l'encre, dont je me suis efforce d'incorporer le cote soudain et abrupt avec celui, plus elabore, de la peinture a l'huile, ou la technique est plus accomplie en termes de melange des couleurs. J'avais fait la connaissance d'une sirene bretonne qui avait des yeux lumineux comme la mer, un visage ou je voyais tout l'ocean.
Une inspiration qui commence par l’expansion du ventre, puis les poumons, et laissez etre ce que vous etes vraiment.
Au bout de l’expiration, il faut avoir l’impression d’etre retenu par les hanches, comme si on etait tire en arriere. J'ai eu une enfance mouvementee et plutot douloureuse, sans affection ni maternelle ni paternelle. Nous sommes alles sur le quai et nous avons decide de tenter malgre tout de sauver le materiel que nous avions mouille en mer.
Je m'agrippai a la proue et me mis a chanter le Hannya shingyo inconsciemment, sans l'avoir decide.
Je me suis alors souvenu que je pouvais bouger, car jusque-la j'etais comme paralyse, sans reaction.
Quand on est arrive sur le balisage, le collegue a accelere et passe les deferlantes pour se presenter face au vent. C'est comme ca qu'un mareyeur m'a propose de travailler soit pour un projet qui concernait le Senegal et le Mexique soit pour la peche a l'anguille en Corse.


J'avais une lampe a piles pour m'eclairer et un robinet d'eau froide a dix metres pour me laver et faire la vaisselle. Ca m'a oriente vers ce qu'il y a pour moi de plus fondamental en Bretagne : le langage des pierres, qu'il s'agisse de rochers dans la mer ou de pierres levees. On part du pied droit en avant, les orteils du pied gauche se trouvent a la hauteur du talon du pied droit. Expirez profondement, longuement, en pressant la masse abdominale vers le bas, avec une legere tension sous le nombril. J'etais enfant de ch?ur et cela me procurait une echappee, et puis j'avais des dispositions pour le dessin. On m'a incorpore et un mois et trois jours plus tard j'etais reforme pour insuffisance physique. Les trotskistes ont pris contact avec moi - mon sejour en Espagne avait du marquer les esprits -, ils voulaient que je les aide dans leurs actions la-bas, en profitant des relations que j'avais nouees avec des detenus condamnes a des peines tres lourdes. J'ai trouve un patron pecheur qui avait besoin d'un matelot et on est alle mouiller les filets le soir meme ; c'etait la premiere fois que je mettais les pieds sur un bateau.
Je suis revenu tardivement avec ma femme visiter le materiel et au cours d'une fausse man?uvre je suis tombe a l'eau, l'eau grasse des canaux, en plein hiver.
Je ne sais combien de fois je chantai ce sutra et le collegue finit par me demander ce qu'il signifiait. J'ai saisi une bouee et commence a remonter le tremail, mais on embarquait de l'eau et ca devenait vraiment dangereux. J'ai dit oui pour la Corse, avec laquelle j'ai de fortes affinites, puisqu'il y a du sang corse dans ma famille.
Je me suis trouve confronte a l'obligation de vendre ma maison de Gruissan pour payer mes dettes.
Le patron-pecheur avec qui je travaillais avait le droit de peche sur l'etang de Biguglia depuis des generations. Le plus proche village etait eloigne et, n'ayant pas de voiture, j'allais faire les courses en barque. J'ai jete dans le feu des morceaux de bois preleves dans le grenier de Zia Galone et on a chante le Hannya shingyo comme on le fait dans tous les dojos. Quoi qu'il en soit, tout cela n'a plus aucune consistance pour moi ; c'est comme un fleuve qui coule depuis si longtemps qu'il ne se souvient plus du gout du ruisseau. Au bout de cette expiration, le poids est tel sur la jambe avant que le genou flechi legerement. Je leur ai raconte que j'etais tordu ; nuit et jour je gardais une epaule relevee jusqu'a la hauteur de l'oreille.
Petit a petit, je me suis oriente principalement vers l'anguille et la peche du bar a la senne - la caluche - une technique qu'on retrouve dans toute la Mediterranee. D'ailleurs il me reste quelques amis braconniers de l'epoque ancienne que je vois toujours, et il nous arrive encore de braconner royalement dans les zones prohibees. Le bulletin etait en catalan - deja il fallait le dechiffrer - et on nous a annonce du beau temps pour la nuit, s'orientant graduellement vers vent d'est. Lorsque nous avons franchi la passe, nous avons compris que notre situation etait critique et qu'il n'etait pas question de rentrer.
Sans doute l'enseignement de maitre Deshimaru m'est-il revenu inconsciemment et a-t-il dirige mes reactions : « Il faut abandonner le corps et l'esprit.
Je suis alle sur l'Ile avec beaucoup d'espoirs, et aussi une certaine humilite, car je savais que c'est une zone ou il ne faut pas mettre les pieds n'importe ou.
Mais cet echec professionnel a eu du bon, il m'a donne la lucidite dont j'avais besoin pour mettre un terme a la relation quotidienne que j'entretenais avec la peche, avec le milieu des marins. C'etait une famille Planet, qui venait de Normandie, des pecheurs de Cancale ou du Cotentin qui s'etaient installes en Corse au tout debut du siecle, je crois bien. Il y eut des negociations et il fut convenu que je lirais les epitres, les Evangiles, que je serais assis a cote du pretre pendant l'office et que je porterais la tenue de moine zen, le kolomo et le grand kesa.
Pendant dix ans je peignais assez peu, car mon travail de patron pecheur m'occupait beaucoup.
Cela a alimente mon travail pendant deux ou trois ans, et je me suis rendu compte qu'il y avait bien des resonances avec la Corse. Les personnes chez qui on me placait etaient des alcooliques, des sadomasochistes, des gens qui avaient en eux quelque chose d'irreversible et qui geraient mon existence comme si j'etais un animal.
On m'a mis la main au collet et j'ai fait trois mois de prison a Carabanchel, puis a Victoria et a Burgos, comme prisonnier politique. A vingt-trois ou vingt-quatre ans, j'ai decouvert un petit village au bord de la Mediterranee, Gruissan, et je voulais y vivre.
J'ai donc commence en meme temps la peinture, le zen, une nouvelle vie sentimentale et une nouvelle activite professionnelle. On attend l'heure propice et on va caler le filet avec un tout petit canot, presque un jouet, puis une heure ou deux apres on va le lever, sortir les anguilles et le nettoyer. La passe etait trop resserree et le moteur pas assez puissant pour que nous puissions revenir sur nos pas. Lorsque je suis arrive, il y avait deux freres qui geraient l'etang - 1400 hectares en tout -, Pierre au nord et Eugene au sud. Je me suis soudain souvenu qu'il y avait dans le coin quelqu'un que je connaissais, que j'avais rencontre sur le continent. Bien qu'en Italie, lors de mon sejour chez un mecene, le signor Valade, j'aie rencontre des artistes d'avant-garde comme Vermi, Pomodor et Fontana, ces frequentations n'ont pas joue un role determinant.
Ce qui m'a semble essentiel dans ces menhirs et ces dolmens, c'est la persistance d'un passe fige dans le present - un passe mysterieux, issu d'une source qu'on ne connait pas precisement. Tout en etant assis, parfaitement immobile, rester completement disponible, ouvert a l'instant present.


Des qu'il y avait une competition, une course par exemple ou des exploits personnels a accomplir, j'etais toujours la.
Apres le conseil de reforme, le capitaine a eu une idee geniale : il m'a demande ma carte d'identite, pour voir la photo.
Avec quatre tremails et une poubelle, j'arrivais a nourrir toute la famille - on etait six a table - et a payer mes charges sociales. C'etait un dimanche de fevrier, vers seize ou dix-sept heures, et il faisait deja sombre, mais tout s'est bien passe. Je decidai d'enfiler le gilet de sauvetage, ce qu'on ne fait pratiquement jamais, car en hiver c'est le froid qui est a craindre, qu'on sache nager ou non. Nous avons abandonne tout le materiel, laisse les filets a la derive, et nous sommes diriges vers la plage, puis nous avons traine l'embarcation le long du rivage jusqu'a l'embouchure de l'etang d'Ayrolle, ou nous avons enfin pu nous mettre a l'abri.
Tous les jours partir a l'aube pour lever les filets, tous les soirs sortir a nouveau pour les caler. Un jour, n'en pouvant plus, j'ai revetu ma robe de moine et suis parti a l'aventure sur les routes de Corse.
Moi, je suis reparti en taxi avec le cure, ovationne par la foule, et depuis, quand je retourne dans ce petit village, les grands-meres m'appellent « le cure ». Il y avait des bergers, comme Ange Ferrali, qui etaient descendus de la montagne et plein de gens que je ne connaissais pas, dont Vincent Pasqualini, les uns debout, les autres assis. Il a fallu que j'essuie une faillite professionnelle pour que j'abandonne la peche et me tourne resolument vers la peinture.
On ne peut pas reduire ces pierres a une definition unique, religieuse, sacrificielle ou autre, et elles possedent une aura secrete, insaisissable.
Comme pour la posture de zazen, on etire les epaules en arriere en les laissant tomber, cela a pour consequence de faire emerger la nuque.
Il y est arrive, et comme c'etait un costaud, un rugbyman, il est grimpe sur le bateau et m'a tire de l'eau a la force des bras. Et c'est ainsi que j'ai rencontre l'illusion du pecheur, l'attrait pour des peches de plus en plus grandioses, volumineuses, lucratives. Mon approche a completement change : je me suis mis a l'acrylique en incluant des pastels secs, qui se marient tres bien avec, puisque les deux se diluent a l'eau. On ouvre toutes les fenetres et on se laisse aller dans l'assise, sans la moindre notion de finalite, ou d'exactitude.
Il faut dire que son acolyte etait parti en pelerinage a Lourdes ; c'est moi qui le remplacais. Quand on s'est devetus, je me suis apercu que mes habits etaient secs, l'eau n'avait penetre que jusqu'aux coudes.
J'ai emprunte de l'argent, achete du materiel neuf, reconstitue completement mon stock de filets, loue un appartement au bord de la mer, et ma femme est venue me rejoindre. En rentrant de Corse, j'etais completement impregne de cette ile et, pendant deux ans, j'ai peint des sites corses - quarante ou cinquante toiles -, avec une grande liberte gestuelle, mais en partant tout de meme de photos, que ce soient des cliches que j'avais realises moi-meme ou des cartes postales, quand j'en trouvais qui me parlaient. J'y ai travaille avec une grande assiduite, et cette frequentation des maitres du temps jadis m'a contraint a operer une plongee dans ma propre pratique, ici et maintenant.
Comme pour zazen, on expire profondement, longuement, en pressant la masse abdominale vers le bas, avec au bout de l’expiration une legere tension sous le nombril.
J'avais mon gilet de sauvetage, mais je ne sais pas nager, et j'etais en pantalons-bottes et cire. Comme je ne m'etais pas debattu, les vetements s'etaient comprimes sur eux-memes et colles contre mon corps.
Je m'asseyais et je m'efforcais d'avoir la posture la plus juste possible, mais c'etait tendu, rigide, egocentrique - attache en fait.
C'est comme si on s'attachait pieds et poings lies sur un zafu, qu'on fermait tout et qu'on disait « maintenant je realise la voie du Bouddha ». Il y a une telle tension que le genou flechit legerement, ce qui permet a la jambe arriere de passer en avant librement, sans dehanchement. Ce qui nous reunissait, c'etait bien sur les bons coups de filet, mais aussi les « pastissades », les grillades et les sorties nocturnes. Je me souviens que le bateau m'est passe sur la tete, je ressens encore ce contact rugueux.
Figure-toi que j'ai un bon ami, Claude Ferrali, qui habite un petit village au dessus, Barchetta. On avance a la maniere d’un canard qui glisse sur l’eau, en suivant une ligne parallele au sol. Apres, bien longtemps apres, j'ai pense « heureusement que tu ne t'es pas trouve sur le passage de l'helice ».
Lorsqu'on s'assoit inconsciemment, naturellement, automatiquement, la voie s'exprime d'elle-meme. C'etaient deux approches completement differentes, avec d'un cote moi qui travaillais a la part et de l'autre eux qui etaient payes au mois, et des ecarts de rendement considerables. Mais il n'y a pas de cure, parce que Barchetta depend de Campille, et le cure ne peut pas etre en meme temps a Barchetta et a Campille pour la messe de minuit. Zazen n'est rien d'autre que la liberte fondamentale et il ne faut pas en faire une prison. Bref, il s'est cree une incomprehension, doublee de rivalite, et certainement de la jalousie. Entre temps, je me suis renseigne sur la magie corse, car je sais qu'ils croient beaucoup aux sortileges.



Secret life of the american teenager over
Diary of secret call girl free online watch


Comments Sitting meditation youtube insomnia

  1. unforgettable_girl
    Feelings you can obtain in life with the sports activities particular sites.
  2. 4_divar_1_xiyar
    When a retreat center offers a specific retreat (resembling an Introduction or Lenten retreat) junior athletes from.
  3. AnTiSpAm
    Teaches Panditarama Meditation Centre Steven into the religious dimension.
  4. 646H60H00
    Sources section, the place you'll discover several free used to get my Meditation Visa.
  5. kent8
    True for spirituality, and each.