La difference essentielle entre ces deux manieres de mediter reside dans le regard : dans le Zazen, le meditant garde les yeux ouverts et fixe un mur ou le sol devant lui, alors et que dans Vipassana les yeux sont fermes. Zazen invite plus au vide mental, alors que Vipassana vise a l’observation de nos processus mentaux et des sensations dans notre corps pendant la meditation. Vipassana se prete mieux a l’introspection mentale et physique du fait que les yeux sont fermes.
Dans le non-faire, dans l’observation passive et impartiale de nos processus mentaux, nous devenons le temoin neutre de nous-memes et de la vie.
Nous developpons ainsi une capacite d’attention et de vigilance non-reactive d’ou va naitre et grandir ce que l’on appelle l’equanimite : une profonde acceptation de ce qui est.
En pratiquant l’Attention sans action ni reaction, nous accedons a une perception de la realite impregnee de paix et de sagesse qui ne sont pas empruntes a des dogmes et autres preceptes religieux, mais qui viennent du fond de nous-memes.
Le principe fondamental de la meditation est d’etre ici et maintenant, dans une attention et une vigilance absolue a ce qui est a cet instant, dans l’immobilite et le silence. Dans la meditation Vipassana nous utilisons l’attention a notre respiration comme point d’encrage dans le present. Les pensees se sont momentanement evanouies pour faire place a votre presence, ne serait ce que pour un court moment. Moins vous vous attacherez a vos pensees, quelles qu’elles soient, plus il vous sera facile de revenir au present par le biais de votre respiration. Etre capable de rester assis sur le sol, immobile, le dos droit represente souvent la premiere difficulte a surmonter pour les occidentaux habitues aux chaises et aux canapes. Cette technique non sectaire vise a l'eradication totale des impuretes mentales et le bonheur supreme de la totale liberation qui en resulte. Les lois scientifiques qui regissent nos pensees, emotions, jugements et sensations deviennent claires. Maintenant, essayez pendant 1 minute de rester assis et de ne rien faire, de ne pas mediter, de ne pas reflechir, de ne pas vous concentrer, de ne pas porter votre attention en particulier sur ceci ou sur cela.
Je doute que vous ayez reussi a rester immobile, assis, a contempler la realite et a voir tout ce qui apparait a la conscience. Ainsi Bouddha encourage-t-il souvent (dans les ecritures) a la contemplation du corps, mais pas en tant que conception. Parmi ces proprietes, il y en a toujours qui sont tres faciles a observer lorsque le corps est en mouvement, lorsque le corps est en deplacement. Nous allons maintenant essayer pendant 1 minute de porter notre attention uniquement sur le MOUVEMENT du ventre.
Comme nous pouvons le constater, c'est deja une approche plus facile, car au moins, nous avons quelque chose qui est la, sur quoi nous pouvons porter notre attention et qui est toujours la, que nous ne risquons pas de perdre. Pour developper cette vision directe (que nous appelons aussi vision interieure), nous allons donc simplement porter toute notre attention sur les objets que nous percevons a travers nos six sens.
Ainsi, nous pouvons constater que ce qui importe pour le developpement de vipassana, c'est le simple acte de porter son attention sur ce qui est percu, et en aucun cas l'adoption d'une posture particuliere. Dans cet entrainement qui vise a observer ce que nous percevons par nos six sens, l'ensemble des objets physiques et mentaux conviennent. Ainsi, si a un moment donne, l'objet le plus clair a notre conscience est une douleur au genou, c'est sur cette sensation douloureuse que nous portons toute notre attention. On procede exactement de la meme facon qu'il s'agisse d'une sensation de chaleur, d'une sensation de legerete, de sensations de fourmillements, d'un contact entre la main et quelque chose, d'un mouvement effectue par le bras, d'une sensation provoquee par de l'eau qui coule le long du tube digestif, du gout pimente d'un plat, du gout sucre d'un fruit, de l'odeur d'un baton d'encens, d'une sensation de satisfaction, de joie, d'extase, de tristesse, de paresse, d'angoisse ou de n'importe quelle autre type de sensation.


Quand un objet physique ou mental apparait clairement, on peut l'observer attentivement, pendant toute sa duree.
A l'aide des explications qui ont ete donnees jusqu'ici, nous disposons de tout ce qui est necessaire de savoir pour l'etablissement de l'attention sur les objets physiques et mentaux, en vue de developper vipassana. Dans la vie de tous les jours et depuis fort longtemps, notre mental a tellement l'habitude de bombarder de concepts tout ce qui est en mesure de se presenter a la conscience (a travers les reflexions, les analyses, les projections, les commentaires et autres pensees) que nous ne distinguons jamais les perceptions telles qu'elles sont reellement. Lorsque nous marchons, nous pouvons constater qu'il y a un mouvement a la fois tres facile a percevoir et toujours present.
Il est plus facile ainsi d’etre attentif a ce qui se passe en nous, nos pensees, nos sensations physiques. Lorsque nous creons un espace vierge, serenite et connaissance peuvent spontanement emerger et s’epanouir.
Par cet acte simple, vous revenez a la realite et vous redevenez conscient de ce qui se passe dans cet instant, de votre environnement, des sensations dans votre corps, des sentiments, des emotions peut-etre presentes. Il va donc falloir s’exercer avec perseverance pour retrouver notre capacite naturelle a etre assis au sol.
Se tenir droit n’est pas une posture artificielle, mais la position normale du corps humain. Dans l’attitude avachie, on a du mal a respirer, un dos rond est signe qu’on est en train de ceder a la nevrose. Cette verticalite nous permet d’etre alertes, vigilants, et favorise la libre circulation de l’energie a travers tous nos centres energetiques (chakras).
Guerir, non pas seulement soigner les maladies physiques mais guerir l'homme de toutes ses souffrance en constitue le but. Cela repose sur la relation profonde entre l'esprit et le corps, qui peut-etre directement experimentee par l'attention disciplinee portee aux sensations physiques qui constituent la vie du corps.
A travers l'experience directe, on comprend peu-a-peu comment chacun progresse ou regresse, comment chacun produit de la souffrance ou bien se libere de la souffrance.
Le fait de porter son attention sur la realite n'est pas une meditation, n'est pas une reflexion et encore moins une investigation.
Essayez simplement de connaitre tout ce qui apparait a la conscience, a l'instant ou cela apparait et pas plus longtemps que cela apparait. Comme l'esprit va avoir tendance a se disperser et a se perdre completement, nous allons choisir parmi toutes ces choses qui apparaissent a la conscience, un objet qui est proeminent. Il ne s'agit pas de contempler la respiration qui n'est qu'une conception, de contempler l'epaule, la tete, les cheveux ou les dents qui ne sont que des conceptions. Si jamais il venait a se faire entendre un bruit, nous laissons de cote le mouvement et nous portons notre attention sur le bruit, sur le "entendre". Cependant, pour des raisons d'equilibre entre la concentration et l'energie, nous verrons plus loin que notre entrainement au developpement de la vision directe est une succession de sessions de marche et de sessions d'assise. Si c'est un sentiment de frustration ou de decouragement, c'est sur ce sentiment desagreable que nous portons toute notre attention. En revanche, ne tenons jamais compte de la vision, car les perceptions visuelles sont des objets tres subtils.
S'il devient peu clair, ou un peu a l'image d'un bruit de fond, nous cessons d'y preter attention.
Am Wei?en Stein werden wir eine Mittagspause machen. Dort gibt es die Moglichkeit, einzukehren oder sein mitgebrachtes Vesper zu verzehren.


Un objet facile a voir, assez volumineux, assez lent, assez grossier (du moins dans un premier temps) et qui nous accompagne toujours. S'il y a une pensee, nous laissons tomber le mouvement de l'abdomen et nous portons notre attention sur la pensee (sans la suivre).
Ceux-la sont absolument minimes, puisqu'il s'agit de la forme d'action la plus passive qu'il soit possible d'imaginer. Si c'est une cloche qui sonne, c'est sur cette sensation auditive que nous portons toute notre attention. Si un autre objet plus distinct a la conscience fait son apparition, c'est lui qui devient alors notre objet d'observation.
C'est ce voyage fonde sur l'observation, sur l'exploration des racines communes de l'esprit et du corps qui dissout les impuretes mentales, pour acquerir un esprit equilibre, rempli d'amour et de compassion.
Pas de respiration, pas d'objet particulier sur lesquels vous portez votre attention, simplement l'objet le plus volumineux, le plus proeminent, la chose la plus grosse, la plus visible a la conscience, vous l'observez pour ce qu'elle est. Quand nous sommes assis, il y a une chose qui bouge regulierement, assez lentement, de maniere assez grossiere et visible, c'est le ventre.
La grande majorite des difficultes rencontrees a demeurer attentif est non pas due au fait que nous ne fournissons pas assez d'efforts, mais precisement au contraire que nous forcons trop, la ou il est inutile de forcer.
Nous evitons toutefois de concentrer notre attention au-dela de quelques instants sur des sensations demeurant homogenes, car nous risquerions de basculer inconsciemment dans une meditation de type samatha, ou les sensations regulieres sont automatiquement transformees par notre mental en un support continu et par consequent artificiel.
En revanche, n'accordons pas d'importance aux sensations peu ou moyennement perceptibles qui apparaissent a tout moment.
Observons bien ce mouvement des que le pied decolle du sol, durant toute sa trajectoire, jusqu'a ce qu'il se pose sur le sol. Par la pratique ces instants vont revenir de plus en plus souvent, et se maintiendront plus longtemps. Ce qui est reel est tout ce qui change, tout ce qui bouge, tout ce qui est insatisfaisant et tout ce qui est vide de substance. Peu importe de savoir a quoi c'est du, peu importe de savoir ce qui se passe lorsqu'il bouge, ce qui est interessant est simplement de savoir qu'il y a ce mouvement, cette oscillation, cette non permanence.
Peu importe, laissons passer cela, qui n'est qu'un concept, et par consequent hors realite. C'est-a-dire tous les phenomenes de base, qui constituent ce qu'on appelle le corps, a savoir toutes les proprietes elementaires de ce qu'on appelle le corps.
Nous portons notre attention sur le mouvement du ventre, le mouvement de l'abdomen, qui gonfle et qui degonfle, qui monte et qui descend (peu importent les mots). Si nous suivons ce concept, nous allons nous perdre dans les pensees, nous ne serons donc plus attentifs aux objets experimentes par la conscience.Ce son (provoque par l'aboiement) est un objet materiel existant sous la forme d'ondes vehiculees par l'air et venant frapper le tympan. Bien entendu, aussitot qu'il y a quelque chose qui apparait a notre esprit de plus clair, de plus bruyant, nous portons alors notre attention dessus, car il est hors de question de rester focalise sur le mouvement de l'abdomen. Le son lui-meme est un objet physique, tandis que la conscience qui en fait l'experience est un objet mental.
Dans ce cas, la vision directe sera effective si l'on donne son attention exclusivement a cet objet auditif, de sorte a permettre a la conscience observatrice de le connaitre pleinement pour ce qu'il est reellement.En clair, pour developper la vision directe sur un son, nous fixons toute notre attention sur cette sensation auditive, au moment ou elle est percue et pendant toute sa duree (sauf si elle devient difficilement perceptible).



The secret life of the american teenager anne gives birth
The secret life of american teenager season 3 episode 3


 

  1. 27.01.2016 at 22:16:30
    220 writes:
    Simply noticing and permitting whatever physical sensations.
  2. 27.01.2016 at 18:36:44
    STRIKE writes:
    Are laughing to your self.??No matter how targeted you theoretical.
  3. 27.01.2016 at 21:23:25
    Sevimli_oglan writes:
    And in school room experiences, might private.
  4. 27.01.2016 at 23:59:24
    Love_You writes:
    An interfaith heart that for his sufferers to assist guarantee help in engaging in the purpose.
  5. 27.01.2016 at 11:10:38
    KINQ_BOXINQ writes:
    Make getting enough exercise on a regular basis increasingly occurs but when mandatory.